C’était une nuit d’été. J’ai mangé de la glace, regardé un tutoriel sur Youtube et téléchargé un essai gratuit de Principle. Quelques mois plus tard, j’ai terminé mon cinquième projet de 100 jours de motion design à Caen – 100 jours de mouvement.
J’ai commencé mon premier projet de 100 jours en 2015. Mes projets précédents comprennent 100 jours de griffonnage, 100 jours de lettrage, 100 jours d’aquarelle et 100 jours d’illustration vectorielle.

Le projet de 100 jours est pour moi un exutoire créatif. Cela me permet de m’exprimer à travers l’art. La joie de la création et le défi d’apprendre un nouveau métier me font toujours revenir pour plus. Je me suis appris à animer et à créer 50 animations vectorielles en 100 jours. Vous pouvez les trouver tous sur Instagram et Dribbble.
Voici mon processus de création, les outils que j’ai utilisés et une réflexion sur le projet.
Outils

Esquisse + Principe

Au cours des deux premières semaines, j’ai illustré dans Sketch, puis importé dans Principle pour l’animation.
Sketch: Un outil d’édition vectorielle léger, intuitif et abordable. Je trouve que c’est un outil pratique pour créer des illustrations simples.
Principe: Un outil de prototypage léger qui génère une animation interactive. Cela fonctionne avec Sketch de manière transparente. Je trouve que c’est un bon outil pour les débutants d’apprendre les propriétés de l’animation et le concept de chronologie.

Illustrator + After Effects

Après les deux premières semaines, je suis passé à Illustrator et à After Effects pour un contrôle plus avancé.
Illustrator: L’outil d’édition de vecteur le plus puissant. L’illustration créée dans Illustrator peut être importée dans After Effects de manière transparente.
After Effects: L’outil d’animation le plus puissant. Il a une courbe d’apprentissage abrupte. Tout au long du projet, j’ai appris à utiliser un grand nombre de ses commandes avancées et de ses effets visuels intégrés.

Processus créatif

Créer une animation prend beaucoup de temps. J’ai divisé le processus de création en quatre étapes et je voulais les achever en deux jours.

Étape 1: Recherchez l’inspiration (15 minutes)

Je recueille chaque jour l’inspiration de la conception de mouvements chez Dribbble, Behance et Instagram. Mon tableau Pinterest grandissant a été mon lieu de prédilection pour l’inspiration.
Je collectionne également des tutoriels de conception de mouvement sur Youtube. Voici une liste des tutoriels que j’ai utilisés tout au long de mon projet de 100 jours.

Étape 2: idées de croquis (5 minutes)

Une fois que j’ai eu une idée, j’ai esquissé ses mouvements clés sur mon cahier.

Étape 3: Créer une illustration (40 minutes)

J’ai créé l’illustration et l’ai importée dans Principle ou After Effects. Garder le fichier de conception bien organisé peut considérablement accélérer l’importation.
Ce didacticiel explique comment préparer et importer un fichier Illustrator dans After Effects. Sinon, le plug-in Sketch2AE peut importer des calques Sketch dans After Effects.
Étape 4: Créer une animation (60 minutes)
J’ai animé l’illustration et exporté l’animation finale sous la forme d’une courte vidéo.

Catégories : Autre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *